Isolation Toiture

Le principal avantage de l’isolation sous toiture est d’éviter la déperdition énergétique. Une déperdition énergétique qui favorise l’augmentation de la facture d’énergie, autrement dit, de l’argent jeté par les « toits ».

En matière d’isolant, le choix est large et son choix dépend principalement du budget et des aspirations personnelles de tout un chacun. On peut choisir des matériaux écologiques, naturels ou recyclés comme la laine minérale de verre, liège, lin, fibre de bois, ouate de cellulose …. Il y a aussi les isolants multi-réflecteurs ou réfléchissants, les mousses de polyuréthane, les polystyrènes expansés… Il est clair que l’efficacité d’un isolant dépend du matériau sélectionné et de son épaisseur. Plus il sera épais, les propriétés isolantes en seront plus performantes. La réglementation thermique stipule que les valeurs d’isolation recommandées doivent être d’au moins 4,5 de résistance thermique (R=4,5). Si on a recours aux isolants naturels, ils doivent avoir une épaisseur minimale de 16 à 22 cm, à vérifier sur son étiquette.


isolation-sous-toiture2

L’isolation sous toiture faite en laine de verre est la technique la plus utilisée, plus précisément, l’isolation entre les rampants de par l’intérieur, du fait qu’elle est très économique. L’artisan spécialisé peut poser l’isolant en deux couches en dessous de la charpente, entre les chevrons et sous les chevrons. Il ne faut pas oublier la ventilation de la couverture, il est recommandé de laisser une lame d’air d’au moins 3 cm entre l’isolant et la couverture. Pour l’isolation extérieure, on peut la faire sur les chevrons à travers des panneaux de toiture porteurs composés de support ventilé pour la couverture et l’isolant. Ou sur les voliges avec la pose de l’isolant sans omettre la lame d’air. Une toiture isolée doit assurer l’étanchéité à l’air et également à l’eau. Pour protéger l’isolant, il faut mettre en place un film sous toiture entre le matériau de couverture du toit et l’isolant utilisé.

Avant de faire l’isolation sous toiture, il est nécessaire de vérifier au préalable l’état de ladite toiture et des charpentes de celle-ci. La pose de l’isolant sur une structure défaillante risque d’être néfaste aux isolants à placer. Il faut la faire vérifier par un professionnel en la matière. Si la charpente n’est plus en bon état, il est recommandé de la faire réparer. Si elle est en état de supporter correctement l’isolation sous toiture, on peut la traiter à titre préventif pour qu’elle soit pérenne par de la pulvérisation ou du badigeonnage. Laisser les produits appliqués quelques jours avant de placer l’isolant.

charpente de maison isolation-sous-toiture1